media
media
media

Émissions du 17 mars 2022

LE NU DANS L'ART - L'ENLÈVEMENT D'EUROPE PAR JUPITER

Cette fresque représentant L’Enlèvement d’Europe par Jupiter orne le plafond du Salon Europe du Palais princier, ancien Salon Matignon entièrement restauré.

Dessin : © Archives et Bibliothèque du Palais princier
Impression : Offset
Format du timbre : 
52 x 40,85 mm horizontal
Tirage : 36 000 timbres
Feuille de 6 timbres-poste avec enluminures


LES CHANTEURS D'OPÉRA - VICTOR MAUREL

Né en 1848 à Marseille, le baryton français Victor Maurel fut l’un des plus grands chanteurs d’opéra de son temps, admiré pour sa technique remarquable, sa musicalité et ses talents dramatiques. Sa collaboration avec Verdi le fait entrer dans la légende. En 1881, à la Scala de Milan, il assure la création mondiale de la seconde version de Simon Boccanegra, puis celles d’Otello en 1887 et de Falstaff en 1893. Il ne cesse d’élargir son répertoire. Les compositeurs lui écrivent de nouveaux rôles et il participe à la création mondiale du Moïna d’Isidore de Lara à Monte-Carlo en 1897, un opéra très noir sur la révolte des Irlandais contre leurs oppresseurs à la fin du XVIIIe siècle. Il passe ses dernières années à New-York où il fonde, en 1908, un Conservatoire d’art lyrique et donne des cours privés à des grands acteurs de cinéma.

Dessin : Cyril DE LA PATELLIÈRE
Gravure : Pierre ALBUISSON
Impression : Taille-douce 4 couleurs
Format du timbre : 40,85 x 52 mm vertical
Tirage : 36 000 timbres
Feuille de 6 timbres-poste avec enluminures


LES CHANTEURS D'OPÉRA - FELIA LITVINNE

Née en 1860 à Saint Pétersbourg, Felia Litvinne est une soprano dramatique russe, naturalisée française en 1893. Elle fut l’élève de Victor Maurel qui la fit débuter en 1883 au Théâtre-Italien dans le rôle d’Amélia de l’opéra de Verdi Simon Boccanegra. Sa voix puissante, au timbre souple et brillant, fit sensation. C’est dans le répertoire wagnérien qu’elle devint une légende. Elle fut la première Brünnhilde, la première Isolde et la première Kundry de Parsifal en 1913, sur la scène de l’opéra de Monte-Carlo. Elle est considérée comme la plus grande Alceste (opéra de Christoph Willibald Gluck) de l'histoire. Elle est l'une des rares voix féminines à avoir supporté l'épreuve de l'enregistrement (une quarantaine).

Dessin et gravure : Sarah LAZAREVIC
Impression : Taille-douce 6 couleurs
Format du timbre : 40,85 x 52 mm vertical
Tirage : 36 000 timbres
Feuille de 6 timbres-poste avec enluminures

Ces timbres seront en vente à l’Office des Timbres, au Musée des Timbres et des Monnaies, dans les bureaux de poste et les guichets philatéliques de la Principauté, auprès des négociants monégasques en philatélie, ainsi qu’au Carré d’Encre à Paris. Ils seront proposés à nos abonnés et clients, conjointement aux autres valeurs du programme philatélique de la première partie 2022.