Le Musée des Timbres et des Monnaies de Monaco

Créé par Ordonnance Souveraine du Prince Rainier III, en Décembre 1995, le Musée des Timbres et des Monnaies, installé à Fontvieille à côté de l’Espace Léo Ferré, a été ouvert au public en Janvier 1996. Il fête donc ses vingt ans d’existence en 2016.

Le Musée accueille les Collections philatélique et numismatique du Prince de Monaco. Ces deux Collections comptent parmi les plus belles et les plus renommées dans le monde, la Collection numismatique étant centrée sur les monnaies des Princes Souverains de Monaco et les trouvailles monétaires faites sur le territoire de la Principauté au XIXe siècle.

Une salle spéciale, dite des timbres rares, accueille les raretés philatéliques ou numismatiques, alternativement, notamment lors des expositions internationales de prestiges auxquelles le Musée participe.

Tous les deux ans, le Musée reçoit la manifestation mondiale « MONACOPHIL » qui rassemble les philatélistes du monde entier les plus prestigieux.

Depuis 2008, il est le cadre, tous les quatre (ou trois) ans d’une exposition numismatique internationale de prestige, à laquelle participent notamment la Bibliothèque Nationale de France (Paris), le Musée d’Art et d’Histoire de Vienne (Autriche), la Monnaie de Paris, les Musées de Marseille et de Lyon, les Archives du Palais princier, etc.

En outre, dans le courant de chaque année, le Musée organise des expositions philatéliques temporaires auxquelles s’ajouteront prochainement des expositions numismatiques. L’une des spécificités du Musée est qu’il n’expose pas seulement des timbres et des monnaies (avec des médailles, des jetons, des essais et des piéforts), mais aussi des machines et des outils de fabrication. Une grande presse d’impression des timbres ainsi qu’un grand balancier monétaire, qui servit en 1837-1838 à Monaco dans l’atelier monétaire alors installé au Palais Princier, auxquels s’ajoutent des coins monétaires et des petits outils, permettant aux visiteurs du Musée de comprendre comment furent fabriqués au XIXe siècle, les timbres et les monnaies.

Les premiers timbres monégasques furent créés en 1885 par le Prince Charles III. La Principauté était alors membre de l’Union Postale Universelle et sa philatélie se référait à la Convention de voisinage conclue avec la France le 9 novembre 1865 en application du traité du 2 février 1861.

Les premières monnaies monégasques furent créées en Janvier 1640 par le Prince Honoré II. Elles étaient émises par référence au système niçois du Duc de Savoie. En octobre 1643, Louis XIV accorda à Honoré II, le bénéfice de la libre circulation en France de ses monnaies d’or et d’argent, sous réserve, qu’elles soient alignées sur les monnaies françaises correspondantes. Cette règle fut reprise en 1865 pour toutes les monnaies monégasques jusqu’à la création de l’Euro le 1er janvier 2001. Aujourd’hui, les « Euros monégasques » circulent dans toute la zone Euro, la Principauté disposant d’un quota annuel dans les mêmes conditions que tous les autres pays, membres de la zone Euro.


Le Musée des Timbres et des Monnaies est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h (18 h en juillet et août). On peut s’y procurer les produits philatéliques et monétaires disponibles réalisés par la Principauté.


Musée des Timbres et des Monnaies de Monaco
11 terrasses de Fontvieille - MC 98000 Monaco
Tél. (+377) 98 98 41 50
Fax (+377) 98 98 41 45